Toutes les informations pour choisir et gérer votre mutuelle santé

Zoom sur l’implant dentaire, avantages et limites

Zoom sur l’implant dentaire, avantages et limites

Publié le 9 février 2017 dans Actualité |

Zoom sur l’implant dentaire, avantages et limites
4.5 (90%) 2 votes

Solution visant à remplacer une ou plusieurs dents absentes, l’implantologie connaît aujourd’hui un essor considérable. L’implant dentaire consiste à remplacer la ou les racines d’une dent et présente de nombreux avantages par rapport à d’autres techniques, ainsi que des limites et des contre-indications à connaître. En voici un résumé :

Les avantages de l’implantologie dentaire

D’un point de vue médical, l’implant dentaire permet de préserver le capital osseux et offre un confort inégalé par d’autres techniques (comme la prothèse amovible par exemple) car la dent est fixée directement sur la mâchoire, permettant une parfaite mastication en toute sécurité.

Les matériaux utilisés font de l’implant une solution confortable et esthétique. Les vis en titane (pour la plupart) permettent une excellente intégration en raison du fait que ce matériau évite les rejets et s’avère être particulièrement solide. L’autre matériau utilisé est la zircone (« céramique »), très prisée pour sa blancheur, notamment.

Contrairement au bridge, l’implant n’a pas besoin de dents adjacentes pour être posé. Il est ainsi complètement indépendant par rapport aux autres dents. Par ailleurs, l’implant dentaire est la technique qui se rapproche le plus de la dent naturelle, en raison des matériaux utilisés mais également parce qu’il épouse la gencive, tout comme une dent naturelle.

Ce qu’il faut savoir sur la thérapeutique implantaire

L’implantologie peut paraître comme une solution lourde, mais ses bénéfices sont considérables et, même si elle n’est pas la seule solution, elle est à privilégier dans de nombreux cas. Bien entendu, certaines considérations sont à prendre en compte. Ainsi, il faut savoir que la thérapeutique implantaire a un coût plus élevé que certaines autres techniques et qu’il faut pouvoir l’assumer. Par ailleurs, certaines pathologies présentent des contre-indications en matière d’implantologie : diabète non stabilisé, déficit immunitaire, hypertension, insuffisance rénale aiguë… D’éventuels problèmes osseux peuvent représenter un obstacle à la pose de l’implant : le chirurgien-dentiste peut alors envisager, avec le patient, des techniques de régénération osseuse.

A lire aussi :   Une nouvelle ville veut proposer une mutuelle santé

L’implant dentaire est une technique fiable qui présente de réels avantages. Il faut savoir que cette solution nécessite un certain temps : on compte généralement de deux à trois mois de délai entre la pose de l’implant et la réalisation de la prothèse. Une durée minime, au final, lorsque l’on considère la durée de vie de l’implant, qui dépasse de loin la plupart des autres techniques envisageables aujourd’hui !